Pharmacie Lafayette se positionne sur la e-parapharmacie

3 février 2021
Image article

Le groupe Pharmacie Lafayette (CA 2020 : 802 M€) connu pour ses prix bas a acquis le site marchand de produits de parapharmacie et de bien-être Cocooncenter (CA 2020 : 50 M€) auprès de Generis Capital Partners qui reste minoritaire dans le capital. Lafayette (Five Arrows Principal Investments) est ainsi l’un des premiers groupes d’officines français à la tête d’une plateforme marchande européenne puisque cocooncenter vend aussi en ligne au Royaume-Uni, en Allemagne, en Belgique et en Espagne.

Une nouvelle étape dans la digitalisation de Pharmacie Lafayette qui veut devenir un acteur de poids sur le marché de la parapharmacie en ligne en France, comme l’explique son président, Hervé Jouves.

Pourquoi avoir acheté Cocooncenter ?

Hervé Jouves : Pharmacie Lafayette est présente sur un réseau physique avec 230 officines adhérentes en France dont 103 sont présentes avec leur site marchand sur pharmacielafayette.com. Mais le groupe n’a pas de parapharmacie en ligne. C’est un marché important de 500M€ en France. Il est principalement tenu par des intervenants belges. Nous voulons devenir un champion de la parapharmacie en ligne français. Nous nous appuierons sur Cocooncenter, ses 14 années de savoir faire marketing, commercial et logistique. Son entrepôt logistique de 5000 m² à Châlons en Champagne doublera de superficie fin 2021. C’est une société rentable.

L’un des deux fondateurs Stéphane Douesnard reste à nos côtés pour assurer la direction générale. Depuis plusieurs années, nous cherchions ce savoir faire. Nous avions même pensé construire notre propre site, il y a deux ans. Mais je n’ai jamais trouvé le modèle économique permettant de trouver à la fois de la rentabilité pour le groupe Lafayette et pour les adhérents. Cocooncenter, c’est aussi cinq plateformes au Royaume-Uni, en Belgique, en Allemagne et en Espagne où il réalise 60% de son activité.

Comment s’inscrit Cocooncenter par rapport au site pharmacielafayette.com ?

H.J : Pharmacielafayette.com abrite les sites marchands de 103 pharmacies du groupe. Le but est d’informer sur l’offre des officines, la disponibilité des produits de parapharmacie et certains médicaments autorisés, les prix, les promotions, les animations avec des services de click&collect, livraison et scan d’ordonnance. Demain, ils s’enrichiront de prises de rendez-vous en ligne pour de la vaccination, pour de la téléconsultation… pharmacielafayette.com qui est donc identitaire à chaque officine continuera donc à se développer selon un angle plutôt médical.

Cocooncenter apporte donc une offre digitale sur la parapharmacie…

Cocoon-Center-racheté-par-Pharmacie-Lafayette-min

H.J : En effet mais ce ne sera pas la seule réponse. Pour les consommateurs qui ont l’habitude d’acheter de la parapharmacie en ligne, nous allons aussi ouvrir d’ici à la fin de l’année un site marchand parapharmacielafayette.com. Il sera le reflet de toutes les opérations commerciales des pharmacies du groupe. Un pourcentage de la marge nette sera reversé au pharmacien Lafayette qui se situe dans la zone de chalandise de l’achat en ligne.

Avec cette nouvelle e-parapharmacie, nous nous adresserons à un autre type de clientèle qui ne va pas forcément sur les sites pharmacielafayette.com des officines. Nous n’avions pas vraiment de réponse sur ce canal de la para. Désormais, nous en aurons deux. Nous développerons Cocooncenter sur un axe plus féminin avec davantage de produits de beauté de marques de niche, naturelles, bio, et aussi avec des marques premium.

Les équipes de la plateforme logistique de Cocooncenter à Châlons en Champagne se verront aussi confier la préparation et les expéditions des commandes passées sur le futur e-shop parapharmacielafayette.com. Nous aurons donc trois sites marchands.

Comptez-vous créer une marketplace sur l’une de ces plateformes ?

H.J : Pas du tout.

Quels sont vos objectifs on line ?

H.J : Pharmacielafayette.com a réalisé 5M€ de chiffre d’affaires en 2020. En raison de la réglementation propre aux officines, nous sommes limité dans notre communication. La pharmacie ne peut pas solliciter de clientèle, nous ne pouvons donc pas acheter de mots clés, être présent sur les google shoppings. A terme, nous pensons que le digital pèsera 10% à 15% du chiffre d’affaires du groupe. Cocooncenter et parapharmacielafayette.com passeront les 100M€, dans les trois ans.

Qu’en est-il du développement du réseau physique des pharmacies ?

H.J : Malgré la Covid, nous avons accueilli 38 officines en 2020. Cette année, 28 ont décidé de nous rejoindre. Nous avons la volonté d’implanter la marque enseigne dans certains pays limitrophes comme la Belgique, l’Italie et l’Espagne. Pharmacie Lafayette a toujours été précurseur.

Nous avons été les premiers à travailler autour d’une marque, à lancer massivement nos marques propres, à avoir une carte de fidélité nationale avec aujourd’hui 1,5 million de porteurs, à avoir mis en place une centrale de service. On peut considérer aujourd’hui que nous sommes les premiers à avoir une véritable offre omnicanale.

Propos recueillis par Maryline Le Theuf.

Cliquez ici pour lire la suite de l’article sur www.cosmetiquemag.fr

Partager l'article sur :

Articles similaires

La presse parle de nous

presse card 1
presse card 2
presse card 3
presse card 4
presse card 5
presse card 6
presse card 7