OPTIQUE LAFAYETTE : « 2020 SERA UNE ANNÉE DÉLICATE MAIS NOTRE MODÈLE EST PERTINENT »

18 février 2020
Image article

Portée par le groupe Lafayette Conseil, avant tout connu pour ses officines, l’enseigne spécifiquement optique aborde avec confiance l’année 2020, comme nous l’explique Stéphane Francese, son directeur.

Le groupe Lafayette Conseil continue de bien se développer. Son réseau de pharmacies éponyme est particulièrement dynamique avec, désormais, 200 unités au compteur. À quoi il faut ajouter 5 magasins de matériel médical et 3 parapharmacies. Quid de l’enseigne Optique Lafayette ? Pour le savoir, nous avons échangé il y a quelques jours avec Stéphane Francese, qui entre dans sa troisième année à la tête du réseau. En 2018, le réseau né il y a dix ans, rappelons-le, a enregistré 4 % de croissance, à périmètre constant. En 2019, les 50 points de vente que compte à ce jour l’enseigne ont généré un chiffre d’affaires de 19 millions d’euros et une croissance de plus de 5 % (à périmètre comparable), « largement au-dessus des chiffres du secteur », insiste M. Francese. Quand on lui fait remarquer que la direction projetait idéalement l’ouverture de 80 magasins, l’intéressé jette avec franchise un coup d’oeil dans le rétro : « Nous avons eu beaucoup de contacts avec des opticiens intéressés par notre modèle, mais 2019 a été une année de transition, marquée, il est vrai, par une certaine frilosité générale. La perspective du 100 % Santé a un peu figé les projets des uns et des autres. On commence seulement à sortir de l’attentisme ».

Maintenant que la réforme est entrée en application, M. Francese se montre confiant : « En réalité, le 100 % Santé existe depuis 10 ans chez nous ! 2020 sera sans doute une année tendue et délicate dans un premier temps. Mais ce qui est sûr, c’est que notre modèle marche et qu’il est pertinent. Il colle parfaitement à l’esprit du nouveau dispositif. La force qui est la nôtre, et c’est ce que je veux dire aux professionnels qui voudraient nous rejoindre, c’est que nous fonctionnons suivant la logique de l’écosystème ». Et le directeur de l’enseigne de rappeler qu’Optique Lafayette capitalise en effet sur le maillage des officines du groupe. « La proximité entre nos pharmacies et nos magasins d’optique crée du flux en permanence (précisons qu’une officine du groupe voit chaque jour passer 700 clients en moyenne_ndlr). Faire partie d’un écosystème aussi entraînant, c’est l’une des clés de voûte de notre projet depuis les origines. C’est la garantie d’un trafic soutenu », souligne M. Francese.

De fait, depuis le début, Lafayette Conseil a fait le choix de ne pas intégrer l’optique dans ses officines, à la différence de certains concurrents, mais de créer des espaces bel et bien dédiés : « Le parcours de soins en optique mérite un lieu consacré à cela et à cela seulement, pour la meilleure des prises en charge possible », déclare encore Stéphane Francese. Puisque chaque point de vente optique doit s’implanter dans les environs d’une pharmacie, combien de projets pourraient voir le jour ces prochaines années ? « Entre 50 et 100 emplacements sont potentiellement intéressants », indique le directeur de l’enseigne. Quels profils d’opticiens recherche-t-il en priorité pour rejoindre les rangs du réseau ? « Plutôt des indépendants désireux de switcher leur modèle ou des multipropriétaires qui voudraient, avec Optique Lafayette, diversifier leur activité », répond notre interlocuteur. Qui ajoute, pour finir : « Notre enseigne est souple, elle génère de la valeur à moindre coût. Pour mémoire, les cotisations s’élèvent à seulement 4 % du chiffre d’affaires. »

Voir l’article du site FrequenceOptic.fr ici

Partager l'article sur :

Articles similaires

La presse parle de nous

presse card 1
presse card 2
presse card 3
presse card 4
presse card 5
presse card 6
presse card 7